Ecommerce Shipping BlogSelling ChannelsLes bonnes questions à se poser avant de vendre à l’international

Les bonnes questions à se poser avant de vendre à l’international

Posted on March 7, 2022 by

Quel que soit votre domaine d’activité, peu importe ce que vous vendez : l’une de vos priorités sera de trouver et d’attirer de nouveau clients. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe certainement à l’international des acheteurs intéressés par vos produits. À l’heure du e-commerce, 25,5 % des achats en ligne des européens se font à l’étranger. Il n’y a donc aucune raison de vous priver de ce marché qui vous tend les bras. Encore faut-il vous poser les bonnes questions pour réussir votre expansion à l’international. 

Quelles sont les opportunités ?

Il existe de nombreuses différences entre le marché national et l’étranger. Cela signifie que vous allez devoir réaliser à nouveau certaines tâches, un peu comme pour démarrer un nouveau business. Commencez par une étude de marché. Identifiez les pays dans lesquels les gens achètent le plus de produits correspondant à votre gamme. Vous pouvez également étudier la popularité de vos catégories d’articles en fonction de la saison, dans le ou les pays en question. Intéressez-vous aux habitudes de consommation de la population locale : a-t-elle tendance à acheter à l’international ? Et si oui, d’où viennent ces importations ? Une étude montre par exemple que 57 % des consommateurs ont acheté auprès d’une boutique étrangère lors des 6 derniers mois. 

Se lancer à l’international est une belle aventure ! Ne sautez pas les étapes, et allez-y progressivement. Pour être sûr de faire les bons choix, retrouvez tous les chiffres à connaître et les bonnes questions à se poser sous forme d’infographie ici.

1 – Comment gérer son SEO à l’international ?

Pensez à organiser les pages de votre site par langue. En effet, on estime à 42 % la part des clients européens prêts à ne pas acheter sur un site qui s’affiche dans une autre langue. Pour votre référencement aussi, vous allez devoir vous adapter au pays en question, à commencer par le choix des extensions de domaine. La pertinence des mots clés est aussi un détail à ne pas sous-estimer pour les recherches locales.

2 – Quelle solution est adaptée aux paiements internationaux ?

Vous aurez besoin d’une solution adaptée au e-commerce international. Votre CMS doit pouvoir gérer différentes devises pour les paiements. On estime que 33 % des acheteurs abandonnent un panier dont le prix s’affiche dans une devise différente de la leur. Autrement dit, c’est important ! Sachez qu’il existe des solutions e-commerce permettant de référencer les produits dans différentes devises. Et si vous ne pouvez pas afficher un prix dans la devise voulue, pensez à fournir une conversion monétaire pour que vos clients puissent connaître le montant exact.

3 – Quelles sont les règlementations ?

Vendre à l’international implique également de se soumettre à de nouvelles règles. Prenez en comptes les taxes et droits de douane susceptibles d’affecter le prix de vos articles. Notez aussi que les livraisons internationales devront passer par différentes douanes. Chaque colis devra donc être accompagné des formulaires appropriés. Renseignez-vous aussi sur les éventuels accords de libre-échange. Ceux-ci permettent parfois de réduire les droits de douane pour certains produits, et peut-être les vôtres sont-ils concernés. Par ailleurs, notez que depuis le 1er juillet 2021, un guichet unique facilite le règlement de la TVA au sein de l’Union européenne.

4 – Quel mode de livraison choisir ?

Étudiez avec soin le mode de livraison que vous allez proposer. La majeure partie des européens préfèrent être livrés à domicile, mais cette tendance varie d’un pays à l’autre. Notez par ailleurs que la logistique et l’expédition, déjà critères déterminants du e-commerce domestique, sont encore plus importants lorsque vous vendez à l’international. Entre frontières et longues distances, l’expédition peut nécessiter plus longtemps. Pensez à informer vos clients de ces délais et permettez-leur de suivre leurs commandes.

5 – Comment gérer le service client ?

Le service client est un autre sujet qui requiert votre attention. Beaucoup de ressources devront être traduites, des FAQ aux formulaires de contact, en passant par les guides d’utilisation. Pensez aussi à la mise en œuvre des retours de commande dans les pays concernés. Une attitude irréprochable dans ce domaine est un excellent moyen de se démarquer. En effet, une étude montre que 50 % des clients d’Europe du Sud communiquent leur mécontentement en cas de problème de livraison. Autant se passer de la mauvaise pub !

6 – Comment créer une communauté à l’international ?

Comme vous le savez, rassembler une communauté autour de sa marque est un formidable atout. En vous implantant dans un nouveau pays, vous démarrez de zéro. Vous aurez une nouvelle réputation à construire. À titre d’exemple, notez que 88,5 % des spécialistes du marketing considèrent les influenceurs comme essentiels pour leurs stratégies. Ne perdez pas de temps, commencez très tôt à vous intéresser aux influenceurs locaux.

7 – Comment planifier son entrée sur le marché ?

Vous maîtrisez les tenants et les aboutissants, il ne reste plus qu’à vous lancer ! Mais pas trop vite. Avancez progressivement. Dans un premier temps, vous pouvez utiliser des sites déjà bien établis, comme eBay. Ils constituent un bon moyen de tester la demande pour vos produits sans engager un capital trop important. Ensuite, commencez à optimiser votre site Internet pour les acheteurs internationaux. Indiquez que vous pouvez accepter les commandes internationales. Vous pouvez aussi lister vos produits dans les devises locales de clients dont l’adresse IP indique qu’ils résident dans un autre pays. Enfin, l’étape la plus avancée consiste à créer un site Web « localisé », c’est-à-dire destiné au public d’un pays spécifique. Ce site différencié vous permet d’optimiser vos pages pour le référencement dans le pays en question.

Pour en savoir plus, téléchargez notre infographie ici.

Want to learn more about ShipStation?